Guérison du paralytique

Guérison du paralytique

(Mc 2.1-12)

Jésus prêche et guérit des malades. Suite à la guérison d’un lépreux, il doit se réfugier dans le désert. De retour à Capernaüm, il est accueilli par la foule. Un paralytique lui est amené par 4 personnes. La foule représente un obstacle. L’horizontalité est fermée, il faut une ouverture verticale pour aller vers Jésus. Le ministère de Jésus n’est pas celui d’un guérisseur, il est autre. D’ailleurs, la guérison du paralytique prend tout son sens lorsque Jésus lui dit « lève-toi » (« réveille-toi » en grec). Cette guérison devient débat sur le péché. Ce qui est en question n’est pas la guérison, mais le relèvement du pécheur, « Je te pardonne ». Face à ceux qui sont impuissants contre le péché, Jésus annonce « lève-toi » car je suis venu donner la vie.

Jésus salue la foi des porteurs. C’est la 1ère fois qu’il guérit en voyant la foi d’autres personnes que celle du malade. Les 4 porteurs ont eu à surmonter des difficultés, mais ils l’ont fait dans la foi et la persévérance, sans rien réclamer pour eux. Cela nous parle des groupes de personnes ou des communautés qui prennent en charge une personne dans le besoin et persévèrent dans la prière et la foi pour la seule gloire de Dieu.

Le miracle opéré par Jésus devient signe de l’invisible : Jésus a le pouvoir de pardonner les péchés. Les scribes ne peuvent accepter cette révélation.

Ce récit nous amène à un questionnement : serait-il possible que le paralytique le soit à cause de ses péchés ? Serait-il possible qu’une catastrophe naturelle soit une punition de Dieu ? Le texte n’établit pas de relation entre péché et maladie (Jn 9.2). Les péchés pardonnés n’entraînent pas la guérison, il faut une nouvelle intervention de Jésus. Dieu n’est pas dans les éléments naturels (1R 19.9-13) selon une vision animiste. Dieu est Parole, et il est du côté des victimes.

Questions :

  • De quelle paralysie le pardon de Jésus m’a-t-il libéré ?
  • Pour moi, qu’est-ce qui est le plus important, le pardon de Jésus ou la guérison ?
  • Quelle est mon expérience comme porteur de personnes en souffrance ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.