Comment évangéliser

Comment évangéliser

Actes 17

Ac 17.1-8. La prédication de Paul est centrée sur l’œuvre du Christ telle qu’annoncée dans les Ecritures, notre ancien testament. Une partie de l’auditoire rejette violemment le message, v.7. Des Juifs refusent l’appel de Jésus à se remettre en question et préfèrent le statu quo, la soumission à l’empereur, tout en se revendiquant être des Juifs fidèles. Pour nous, c’est une mise en garde à ne pas nous opposer à un appel de Jésus au nom de la sauvegarde d’un certain statu quo jugé plus sécurisant.

Ac 17.10-12. Les habitants de Bérée sont intelligents et ouverts. Ils étudient les Ecritures pour s’assurer que ce qui leur est enseigné concernant Jésus est bien correct. Ce n’est pas une adhésion sentimentale. Il y a là une invitation à l’étude de la bible personnelle et en église, pour s’appuyer non pas sur nos sentiments ou sur nos expériences ou sur certaines nouveautés évangéliques mais sur l’enseignement du Christ et des apôtres.

Ac 17.13-21. Paul part à Athènes où il va prêcher pour la 1ère fois aux païens sur la place publique. Quelques explications : L’épicurisme a pour objectif d’atteindre au bonheur par la satisfaction des seuls plaisirs naturels et nécessaires. Il prône une morale visant à éviter la douleur dans un monde qui est gouverné par le hasard.

Le stoïcisme s’appuie essentiellement sur la tempérance et le détachement obtenus grâce à la raison. On concentre nos efforts pour les choses qui dépendent de nous. Pour celles qui ne dépendent pas de nous, il est vain de lutter, on doit au contraire supporter et accepter : bref être stoïques.

Ces deux écoles philosophiques sont donc rationalistes et humanistes. Elles refusent toutes les deux la croyance en un dieu personnel distinct de l’univers.

L’Aréopage est une colline d’Athènes à l’ouest de l’Acropole. C’est aussi l’assemblée qui s’y réunit, ouverte au public. Il s’agit d’une trentaine d’anciens magistrats ayant terminé leur mandat. Ils sont choisis pour leur bonne réputation. Ils exercent la justice et légifèrent sur les matières sociales et religieuses. L’Aréopage jouit d’une très grande autorité morale dans la ville d’Athènes.

Ac 17.22-34. Le discours de Paul à l’Aréopage. Lorsqu’il s’adresse aux Juifs, Paul a en commun avec eux toute la culture religieuse dont il était un grand spécialiste. Parmi les païens d’Athènes Paul visite la ville pour en découvrir les mœurs et les croyances. Les nombreuses divinités représentées par leurs autels témoignent d’une grande religiosité et celle au dieu inconnu de leur inquiétude. Le discours de Paul n’est pas moralisateur. Il parle du Dieu créateur que l’on ne peut pas représenter par des statues. Il cite même des poètes grecs, donc il les connaît. Et il annonce aux Athéniens plusieurs choses très positives : Dieu nous donne la vie, le souffle et toutes choses » (v. 25) ; « C’est en lui que nous vivons, que nous nous mouvons et que nous sommes » (v. 28) ; « Dieu n’est pas loin de chacun de nous » (v. 27) ; « On peut trouver Dieu en tâtonnant » (v. 27) ; « Les humains sont la lignée de Dieu » (v. 29), etc. Donc Paul s’adapte autant qu’il le peut à son auditoire. Le nom de Jésus n’est pas mentionné, ni les sujets importants comme : le jugement du péché, l’expiation des péchés, etc. Il y a là un exemple à suivre : savoir se restreindre à juste un élément ou deux de l’évangile en se plaçant au niveau de ce qui est accessible aux auditeurs. Il n’y a pas trace d’un sentiment de supériorité, mais il se place au même niveau qu’eux. Son discours est une bonne nouvelle : le Dieu créateur nous donne la vie ; il est proche de chacun de nous ; un jugement va s’exercer pour établir la justice sur la terre ; etc. Que chacun s’y prépare en se tournant vers Dieu. Le discours de Paul a porté des fruits, mais pas en grand nombre comme dans d’autres contextes.

Comme Paul nous y invite, n’oublions pas que le Christ revient bientôt établir son règne de justice et de paix. Soyons donc chacune et chacun, promoteur de justice et de paix dans son église et par son église.

Questions

  • Quelle est ma compréhension de l’évangélisation au travers de ce texte ?
  • Quelles sont les principales qualités nécessaires pour évangéliser ?
  • Comment expliquer le peu de succès suite au discours de Paul ?
  • Comment booster notre foi et doper notre volonté pour accomplir la mission que nous avons reçue ?

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.