Pâques : La puissance de Sa résurrection, la connaissez-vous ?

Pâques : La puissance de Sa résurrection, la connaissez-vous ?

On raconte que Martin Luther, qui avait perdu plusieurs enfants en bas âge, prenait parfois une craie et écrivait : « Il vit » ;  savoir que Jésus est vivant change les choses.

Es 25

Israël était politiquement très troublé. Esaïe voit ce que Dieu veut pour toute l’humanité : « Tout n’est pas fini, il y a quelque chose qui naît ».

Ce que change la foi en la résurrection de Jésus-Christ

(Ph 3.10-14)

Il ne s’agit pas d’adorer « la puissance », mais de connaître (au sens biblique) la puissance de SA résurrection qui est liée à la croix. Les chrétiens de l’église primitive ne sont pas seulement témoins de la crucifixion de Jésus mais aussi de Sa résurrection. Nous croyons en leur témoignage et quelque chose de cette résurrection a touché notre vie. Elle nous met en mouvement sans avoir à prendre les béquilles que le monde propose. Rester statique fait de nous des religieux ; il s’agit d’être tendu en avant vers le but pour former, avec des personnes d’origines différentes, comme une cathédrale faite de pierres en transformation.

L’incroyable matin de Pâques

L’irréversible ne l’était plus. Il faut mourir pour ressusciter ; ceci n’est pas entièrement juste. Il faut d’abord ressusciter spirituellement, c’est-à-dire laisser venir le souverain sauveur dans son cœur avant de mourir et de ressusciter ; il y a un déjà et un pas encore. Nous sommes dans une société qui dit : « Je crois que ce que je vérifie ». La vie de résurrection peut être vérifiée lorsque quelque chose de cet Esprit nous inonde et que nous pouvons dire : « Je suis né de nouveau ».

Ce qui règne sans la résurrection

La mort et un esprit de mort règnent pour ceux qui sont sans la résurrection. Une femme disait : « J’ai tout ce qu’il me faut,  j’ai juste un enfant qui s’est suicidé et un mari alcoolique ». Sans avoir un démon, elle avait un esprit de mort.

1Co 15.31-34

Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons

Voir par exemple Es 22.13, où au lieu de se repentir, Jérusalem a fait le mauvais choix. Il s’agit ici de l’abrutissement des sens par manque de but dans la vie et non  de la fête légitime de ceux qui se réjouissent en Jésus. Une contagion est même possible : « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. Revenez sérieusement à la raison et ne péchez pas ! Car quelques-uns n’ont pas la connaissance de Dieu, je le dis à votre honte ». Il ne s’agit pas de se séparer des non-chrétiens, mais de ne pas les imiter ; car la mort prêche pour sa propre paroisse.

Effets de cette résurrection dans cette vie

  • La preuve de l’irruption de la nouvelle création, c’est qu’un but, à nouveau, est en vue.
  • Le Saint-Esprit  fait de nous, maintenant, une « nouvelle création ». C’est ceci qui est  le pouvoir qui permet de surmonter, de vaincre et d’être ses  témoins ».
  • « Votre peine n’est pas vaine dans le Seigneur » 1Co 15.58. Même si « le dernier ennemi, c’est la mort » 1Co 15.26 et si les puissances rebelles ne sont pas encore entièrement soumises à Jésus, ce que nous vivons dans notre corps, durant notre vie, n’est pas indifférent, tout est suivi d’effets : la résurrection dit qu’il y a une suite à nos actions. Jésus veut une spiritualité incarnée.

Dans la vie à venir

(1Co 15.20-27)

  • Le gage de la résurrection à venir : c’est Jésus, premier-né d’entre les morts 1Co 15.20
  • Il est vivant. C’est Jésus qui dira le droit et la justice, Ac 17.30-31. Le jour viendra où nous serons devant le Messie vivant et la mort et son emprise ne seront plus. Ce qui aura été « semé » en déshonneur ressuscitera dans une gloire différente. Cela dépend aussi de la manière dont nous aimons maintenant. « La mort, prétendra même Paul, m’est un gain » Ph 1.21. Christ, notre vie !

Prière de Paul

(Eph 1.16-21)

Que cette connaissance de Jésus continue à orienter nos vies.

Questions

  • Que représente pour moi la résurrection de Jésus ?
  • En quoi la perspective de la résurrection modifie-t-elle ma façon de vivre ?
  • Comment la perspective de la résurrection peut-elle se vérifier dès maintenant ?
  • Comment comprendre le but auquel nous devons tendre ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.