L’intercession

L’intercession

Intercéder c’est aller entre, s’interposer, utiliser son influence en faveur de (sans attente d’un retour) (1Tm 2.1-2).

Dieu cherche des intercesseurs (Ez 22.3 0 ; Es 59.16).

Ce n’est pas porter un fardeau, c’est le recevoir et le remettre à Dieu, (Ex 32.7,11) – Dieu dit à Moïse : « ton peuple et Moïse dit à Dieu : ton peuple », c’est un aller-retour.

C’est cultiver l’approche de Dieu, attendre pour avoir une réponse (Gn 18).

C’est prendre du temps pour connaître Dieu. Abraham intercédait en fonction du caractère de Dieu qui est de ne pas punir le juste avec l’injuste.

Une loi spirituelle  : si un prie, 1000 sont touchés, si 2 prient, 10 000 sont touchés, c’est exponentiel.

C’est être pleinement présent, c’est plus que prier, c’est tout donner (Hé 7.25). Se mettre dans la brèche d’une muraille, bouche-trou en apparence, mais dans le lieu le plus exposé au combat, le plus dangereux.

C’est construire un mur de protection (Ez 22.30).

C’est être au bon endroit (Gn 28.11).

C’est mettre au monde (Es 53.12).

C’est être ambassadeur, réconciliateur, veilleur, gardien, sentinelle (en ayant en mains les armes spirituelles).

Il est vital que chaque intercesseur ait une personne qui prie pour lui, pour le soutenir

Questions

  • Comment est-ce que je reçois les fardeaux de la part de Dieu et les Lui remets ?
  • Quelle est mon expérience d’une intercession selon le caractère de Dieu ?
  • Est-ce qu’un intercesseur se tient à la brèche pour moi ? Sinon, qu’est-ce qui m’empêche d’en avoir un ?
  • Pour moi, comment est-ce que je comprends que l’intercession, c’est être pleinement présent ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.