Lavons-nous les pieds et le cerveau

Lavons-nous les pieds et le cerveau

Jean 13.2-15

A l’époque du Christ, les gens marchaient sur des chemins poussiéreux pieds nus ou chaussés de sandales. Arrivés à destination, l’hôte les honorait en leur faisant laver les pieds par un serviteur. Les pieds propres et rafraîchis procurent un bien-être. D’une pratique courante, Jésus va en faire le symbole de plusieurs principes de vie importants même centraux. C’est la réponse qu’il donne à une question cruciale qui a suscité une vive discussion entre les disciples : « Qui est le plus grand ? »  (Lc 22.24). Cette question paraît orgueilleuse mais permet aussi à ceux qui ne sont pas les plus grands de savoir à qui obéir, qui suivre. J’aborderai deux principes de vie.

Premier principe, v.14

On comprend,  à cause du contexte, que le lavage des pieds est le symbole de deux choses.

  1. La vie quotidienne nous impacte en bien et en mal. Comme pour le lavage des pieds qui consiste à montrer une partie plus ou moins intime de son anatomie, il est nécessaire de dévoiler un peu de sa vie à une personne.
  2. La personne qui écoute pratiquera le « lavage » en apportant le pardon du Seigneur, le réconfort, l’encouragement et la confiance dans le Seigneur pour les prochains défis.

Dans ce lavage des pieds, il n’est pas nécessaire de se mettre à nu. C’est ce que nous avons fait lorsque nous avons choisi de marcher avec Dieu, v.10. Nous avons confessé nos péchés reçu le pardon et nous sommes mis en route à la suite de Jésus.

Dans ce lavage des pieds, il n’y a pas de « plus grand » car nous sommes tous en route et le Seigneur dit que nous devons nous laver les pieds les uns aux autres.

Deuxième  principe

Jésus l’illustre en prenant la place du serviteur. Pour lui, servir n’est pas lié aux tâches pratiques mais à toute activité. Il l’assimile à une façon de penser, d’être et d’agir. Qu’il enseigne, guérisse, se confronte au monde religieux, il sert, (Mc 10.45). Le principe de « servir » est opposé au principe du monde. Le principe du monde est : Qui est le plus grand ?

Le résultat c’est : la domination, la prise de pouvoir, les abus, l’oppression, etc. (Mc 10. 42).

Lorsque Jésus veut laver les pieds de Pierre, ce dernier s’y oppose. Ce n’est pas le lavage qu’il refuse mais que Jésus soit son serviteur. Pour lui il y a des grands qui sont servis et des petits qui servent. Son mode de penser n’est pas conforme au Royaume de Dieu. Dans le Royaume de Dieu chacun est serviteur. Le comportement de Pierre dévoile son mode de penser tout comme nos comportements manifestent notre façon de penser. La réponse du Seigneur « Si je ne te lave tu n’auras pas de part avec moi » place Pierre devant un choix : changer sa façon de penser ou s’isoler et perdre sa part dans le royaume de Dieu. Son changement de façon de penser montre combien il aime Jésus et son royaume.

Si Jésus avait appliqué le principe du « plus grand » durant sa vie, il aurait gagné sur tous les plus grands de ce monde puisqu’il avait même autorité sur la nature. Il ne serait pas allé à la croix. Par la puissance de sa parole il aurait anéanti ses opposants ou aurait demandé à son Père des légions d’anges pour le défendre. C’est parce qu’il a été serviteur qu’il est mort pour nous. Il a été le serviteur souffrant dont parle Esaïe.  Le plus grand dans le Royaume de Dieu c’est celui qui a comme principe de vie : servir pour prendre soin des autres.

Jésus dit (v. 17) : « Si vous savez cela, vous êtes heureux, pourvu que vous le pratiquiez. »

Questions

  • Quelle expérience ai-je du lavage des pieds et du symbole qu’il représente ?
  • Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher de partager à quelqu’un mes difficultés, fardeaux, luttes, etc. ?
  • Comment s’y prendre pour discerner si ma façon de penser est conforme ou pas à celle du Royaume de Dieu ?
  • Qu’est-ce qui pourrait m’empêcher de changer ma façon de penser ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.