La volonté de Dieu à accomplir !

La volonté de Dieu à accomplir !

(Mt 5, 16-20)

Lorsque Jésus dit que nous sommes la lumière du monde,  il parle de notre comportement dont voici quelques définitions : c’est manifester la présence de Dieu en manifestant sa justice et ses interventions ; c’est devenir source de vie, de bonheur, de salut, de paix ; c’est manifester par notre comportement public notre qualité de disciple de Jésus de sorte que les hommes voient nos bonnes œuvres et glorifient  Dieu, Mt 5.16.  Être la lumière  du monde était la vocation  du peuple  juif

Es 42.6, 49.6. Paul dira que les Juifs ont échoué à cause de leur comportement Rm 2.17-24 ; Jésus dira qu’Il est la lumière du monde, Jn 8.12, ainsi que ceux qui Le suivent et dont la justice est plus grande que celle des Pharisiens. Lorsque Jésus parle de notre justice, Il ne parle pas de celle qu’Il nous a acquise par son œuvre, mais de la façon dont nous devons nous comporter parmi les humains. Pour certains pharisiens, être juste était d’avoir tous les actes de la vie pilotés par la loi, ils en oubliaient l’essentiel : la bonté, la justice et la fidélité. Pour remédier à cela, Jésus dit qu’il n’est pas venu abolir la loi mais l’accomplir. Des chrétiens ont compris que l’œuvre de Jésus les libérait de toute loi morale et qu’ils pouvaient vivre comme avant, voire pire. Jésus critiquait l’altération de la loi et le légalisme et non la loi morale de Dieu contenue dans Ex 20 et Dt 5. Jésus est venu accomplir la loi. Accomplir c’est plèroun en Grec  ce qui signifie : parfaire, réaliser, remplir, amener à la perfection, aboutir. Jésus nous dit que la loi est le cadre, la limite à ne pas dépasser ; Il  remplit le cadre, lui donne son sens et  l’amène à la perfection. On peut l’illustrer par une fleur. Le bouton est la loi, Jésus l’ouvre et nous en montre le contenu, les pétales (Ses préceptes). Il donne le sens originel de la loi : vivre, Lv 18.5, et faire vivre. L’essence de la fleur, c’est le résumé de la loi, l’amour Mt 22.37-40.

Nous aurions tendance :

1) à vouloir prêcher l’amour

2) à lier la loi à l’ancien testament et l’amour au nouveau testament

Nous sommes devant des difficultés car, d’une part nous ne savons pas vraiment ce que signifie aimer et, d’autre part, Jésus a dit d’enseigner la loi et non l’amour.

Pour mettre ensemble, même  fusionner la loi et l’amour, 1Jn 5.2 nous dit qu’aimer, c’est pratiquer les commandements et 2Jn 6, que pratiquer les commandements, c’est aimer. L’amour a  donc  un contenu, ce sont les préceptes de Jésus. Ils nous permettent de vérifier si ce qu’on appelle amour est l’amour selon Dieu  et en les pratiquant de produire l’amour. Aimer est un commandement auquel on peut obéir en pratiquant les préceptes de Jésus.

Questions

  • En quoi mon comportement éclaire-t-il ceux qui  me côtoient ?
  • Quelle est ma compréhension  de : « je ne suis pas venu abolir la loi mais l’accomplir » ?
  • En quoi le fait de savoir que l’amour a un contenu peut-il changer des choses dans ma vie ?
  • Ai-je une expérience où pratiquer les préceptes de Jésus ont produit de l’amour ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.