La prière d’intercession

La prière d’intercession

La prière (4)

La prière d’intercession

Quelqu’un a prié pour que je me convertisse et je me suis converti. La prière a-t-elle fait la différence ? On ne peut pas le prouver. Pour comprendre l’intercession, il faut avoir la vision d’un Dieu qui intervient dans le monde.

Le “Notre Père” permet de structurer notre prière : Que ton nom soit sanctifié, c’est l’adoration ; Que ton règne vienne, c’est l’intercession pour autrui ; Donne-nous…, ce sont des demandes pour nos besoins personnels.

Prier Que ton règne vienne, c’est demander à Dieu d’intervenir dans mon histoire, et que la transformation qu’apporte son royaume s’étende au monde entier. Christ l’a inauguré par sa résurrection. Son rayon d’action touche toute la réalité humaine (corps, famille, travail ou école, quartier, relations, etc.).

L’Eglise collabore au projet de Dieu : nous sommes porteurs du royaume de Dieu dans tout ce que nous faisons. C’est Dieu qui prépare des rencontres, nous donne de la créativité… Nous sommes des “changeurs d’histoire”.

Intercéder, c’est être dans ce mouvement qui veut que le nom de Dieu soit sanctifié, que son règne vienne, que sa volonté soit faite. Son nom sera sanctifié lorsque les gens diront publiquement du bien de lui. Son règne, sa volonté s’étendent à tous les aspects et activités de la vie. L’intercession agit pour les transformer.

Nous ne pouvons pas amener ces transformations par nos propres forces. Il faut  passer par le ciel, comme un ambassadeur contacte son gouvernement. Il s’agit d’un partenariat avec Dieu, d’une autorité déléguée. L’efficacité de notre travail vient de cette collaboration.

Dans l’intercession, nous dénonçons (nous “lions au nom de Jésus”) les choses négatives et nous “délions” ce dont nous avons besoin pour faire avancer le royaume (donne-moi inspiration, conseil, force etc.).

Mise en pratique

  1. Agender des temps d’intercession (c’est du travail !).
  2. Prier à 2 ou 3.
  3. Persévérer.
  4. Être précis, nommer les gens, s’opposer aux choses négatives au nom de Jésus.
  5. Ne pas prier pour des problèmes, mais pour la vision de Dieu, son projet, ses promesses.

Questions

  • Quels sont les domaines où je me sens concerné par la puissance de transformation du royaume de Dieu ?
  • Quelle est mon expérience de partenariat avec Dieu ?
  • Quelle est mon expérience de l’intercession ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.