Priez le Maître de la moisson

Priez le Maître de la moisson

(Es 66.10-14 ; Ga 6.14-18 ; Lc 10.1-12)

Nous pouvons penser que lorsque nous prions le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers, l’appel s’adresse à d’autres. Lorsque Jésus envoie les 72 en mission, le chiffre symbolise “tous”, selon le nombre de peuples mentionnés en Gn 10.2-31.

Les envoyés sont envoyés 2 par 2, pour être témoins, ne pas faire cavalier seul, prendre en compte l’autre, différent de soi. Cela permet aussi de partager les rencontres, le chemin parcouru. C’est le début de la vie communautaire, de l’Église.

Ils sont appelés à apporter l’espérance du royaume de Dieu, d’un règne, de Jésus. Il s’agit d’un don de joie (Es 66 : 10) et non de fardeaux supplémentaires à porter.

Ils ne devaient rien emporter avec eux. Il s’agit de ne pas éblouir par la richesse, le prestige, même le prestige de la Parole. Le messager doit se présenter pauvre, mais riche de la croix du Seigneur. Consentir à la vulnérabilité, à la fragilité, se laisser toucher par l’autre, risquer la rencontre.

L’Évangile insiste sur la liberté des messagers et des destinataires. Si les messagers ne sont pas reçus, ils ne se laisseront pas dominer par la déception ou l’angoisse ; ils partiront dans la paix.

On embauche chez le Seigneur, chez qui il n’y a pas de chômage, et nous sommes tous concernés.

 Questions :

  • En quoi est-ce que je me sens concerné par cette mission d’être envoyé ?
  • Dans mon témoignage, comment est-ce que je vis la pauvreté à avoir (de la Parole, du savoir, etc. ) et la richesse de la croix du Christ ?
  • Auprès des autres, de quoi suis-je témoin ?
  • Comment est-ce que je vis le refus de l’Évangile par des  personnes auxquelles j’ai rendu témoignage ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.