Pas toujours d’accord

Pas toujours d’accord

Romains 14

Écrite par Paul, de Corinthe, l’épître s’adresse à une église composée de juifs et de non‐juifs convertis. Pour certains, à la foi en Jésus devaient être associés le respect de la loi de Moïse et la circoncision. Pour traiter ce problème, il y a eu le premier concile de l’église à Jérusalem, Ac 15. La conclusion fut envoyée aux églises. Éviter les animaux étouffés et le sang fut compris comme ne pas manger de viandes sacrifiées aux idoles dont les restes étaient vendus au marché. Rm 14 montre que les chrétiens ont le droit de ne pas être d’accord sur tout, que la foi chrétienne est caractérisée par la liberté et non par un système à respecter, que nous pouvons avoir des options théologiques différentes et des opinions différentes. Mais comment se fait‐il que des personnes qui ont le même Esprit peuvent avoir des opinions différentes ?

  1. Le Saint‐Esprit agit petit à petit en nous, nous ne sommes pas transformés d’un coup, nous sommes des chantiers en cours.
  2. Notre histoire personnelle influence nos convictions et nos sensibilités.
  3. La bible ne s’exprime pas sur tous les sujets (cinéma, théâtre, TV, etc.). Notre tentation c’est de combler ces silences avec des enseignements parfois douteux.
  4. L’interprétation de la bible n’est pas toujours évidente. Ses instructions, par exemple, s’adressent‐elles à toutes les époques ou faut‐il n’y trouver que le principe à appliquer à notre époque ? Paul nous dit que la bible nous est donnée pour notre instruction, (Rm 15.4). Bien comprise, elle doit nous donner espérance, réconfort et persévérance dans la foi.

Dans Romains 14, Paul distingue des forts et des faibles dans des domaines où ils se sentent libres : l’alimentation et les jours spéciaux. Les forts sont ceux qui se sentent les plus libres. Pour les chrétiens d’origine païenne, manger de la viande sacrifiée aux idoles pouvait donner un sentiment de retour en arrière et de souillure ; pour d’autres, il n’y avait pas de problèmes : ils ne croyaient pas aux idoles. Paul ne relativise pas ; pour lui la vérité va dans le sens de la liberté. Il y a des opinions différentes mais elles n’ont pas la même valeur théologique, (Rm 14.14). Paul se range du côté des forts, mais ne dit pas qu’il suffit d’avoir raison pour être juste. Dans le texte grec, il y a plusieurs fois le mot « évaluer, juger ». Il y a deux sortes de jugement. Un jugement négatif qui fait mal à l’autre et un jugement qui va dans le sens d’aider l’autre, (Rm 14.13). Juger l’autre c’est empiéter sur une prérogative divine ; Dieu est le seul juge. Le principal danger n’est pas les différences d’opinions mais l’esprit de supériorité avec lequel elle peuvent être abordées. Les différences d’opinions permettent de mettre en lumière notre esprit de supériorité et d’y travailler. Dans (Rm 15.5‐6), Paul appelle à une unité forte. Il est donc possible de parler d’une seule voix tout en n’étant pas d’accord sur certaines choses. Comme chrétiens nous sommes susceptibles dans le domaine de nos convictions, (Rm 14.10). Notre risque c’est de croire que nous avons la vérité, mais nous n’avons pas toute la vérité. Paul ne demande pas aux forts de renoncer à leurs opinions mais de faire preuve de sensibilité vis‐à‐vis des faibles, (1Co 8.10). L’amour doit imprégner notre liberté en Christ.

Critères pour les opinions : 1. Discerner ce qui motive cette opinion. 2. L’impact qu’elle a sur les autres. 3. Elle doit être pour le Seigneur. 4. Elle doit être conforme à la foi et plaire à Dieu. 5. Veiller à notre tendance à nous attacher aux choses secondaires plutôt qu’à l’essentiel. 6. Tenir compte de notre responsabilité des autres, sans tomber sous la dictature des faibles. 7. Se conformer à l’exemple du Christ (Rm 15.2‐3) ; (Rm 15.7).

Questions :

  • Que m’apporte la lecture de la bible ?
  • En quoi les (mes) opinions peuvent‐elles poser des problèmes ?
  • Comment discerner mes convictions qui sont secondaires de celles qui sont importantes ?
  • Comment faire pour ne pas tomber sous la dictature des faibles ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.