Atelier biblique – La prière, une puissance que Dieu nous donne : En toute intimité (Jean 17.1-24)

Atelier biblique – La prière, une puissance que Dieu nous donne : En toute intimité (Jean 17.1-24)

Résumé Atelier biblique

5 mai 2022

Animateur  : Thierry Kaufmann

Introduction

Lors de notre étude sur le Notre Père, nous avions remarqué que la priorité était donnée à Dieu. Ici, Jésus va dans le même sens, en mettant l’accent sur la gloire de Dieu. Le passage se situe juste avant l’arrestation de Jésus et juste après son discours aux disciples pour les préparer à la vie après son départ (chapitres 13-16). C’est la prière sacerdotale (du latin sacerdos  : sacrificateur ou prêtre)  : le souverain sacrificateur s’offre lui-même en sacrifice à Dieu.

Commentaires                                   

1.«  l’heure est venue  »  : c’est celle de sa glorification qui aura lieu par sa mort et sa résurrection. A plusieurs reprises, Jésus avait dit que l’heure n’était pas encore venue. 

  1. Seule définition de la vie éternelle dans les Evangiles  : connaître Dieu, ce n’est pas avoir une information sur Dieu, c’est vivre avec Dieu une relation personnelle intime.
    C’est ici le seul passage où Jésus dit qu’il est «  Jésus-Christ  », le Messie.
  2. L’obéissance totale au Père, dans le ministère de Jésus, a été scellée par sa mort.
  3. Dans le prologue, Jn dit que Jésus, identifié à «  la parole  », était avec Dieu au commencement. Jésus prie donc pour être restauré à cette place, avec la gloire qui lui est associée.
  4. «  Je ne prie pas pour le monde  »  : comprendre  : «  La prière que je t’adresse maintenant (v.11) n’est pas pour le monde . » Ici, le monde, c’est l’ensemble des hommes qui n’ont pas accepté Jésus et qui l’ont détesté. Mais cela n’exclut pas d’autres prières pour le monde.
  5. Voici l’unique mention d’une glorification de Jésus par ses disciples. C’est principalement en croyant en lui et en obéissant à ses paroles que les disciples ont glorifié Jésus.
  6. Il y a une profonde relation entre les personnes du Père et du Fils  : ils sont un dans ce qu’ils disent et font, dans tous leurs projets, notamment la mission.
  7. «  Le fils de perdition ou destruction  » ou «  L’homme qui doit être perdu  » (c’est son identité). C’est une référence à Judas Iscariot(h), qui a trahi Jésus.
  8. Malgré la haine du monde pour ses disciples, Jésus ne demande pas qu’ils soient retirés du monde, mais au contraire, qu’ils puissent y rester pour être ses témoins.
  9. «  Consacre-les (Sanctifie-les) par ta vérité !  » En 15.3, Jésus a dit à ses disciples  : «  Déjà vous êtes purs à cause de la parole que je vous ai annoncée.  ». Il ne s’agit donc ici pas de purification, mais d’être mis à part pour Dieu.

20-21. Jésus prie pour tous les croyants futurs, donc aussi pour nous  ! Leur unité donnera de la crédibilité à leur message sur Jésus et amènera beaucoup de gens du monde à croire en Jésus.

Questions

  1. Quelles sont les personnes visées par sa prière ?
  2. «  nous sommes un  »  : quelles conséquences pour l’activité de Jésus  ?
  3. Comment vivons-nous et pouvons-nous mieux vivre cette unité avec le Christ et le Père  ?

Entretien en groupes et conclusion  : Plusieurs sont frappés par les mots  : «  les hommes que tu m’as donnés…  » Jésus est le chemin qui nous conduit au Père, mais ici il montre qu’avant tout, il y a l’amour du Père et l’élection qu’il a décidée. – On se demande si l’action de Judas était fatale  ; mais la Bible affirme à la fois la souveraineté de Dieu et la responsabilité de l’homme. – (A) Cette prière de Jésus vise ses disciples et tous les croyants (aussi de l’avenir). (B) Cette vérité souligne l’autorité de Jésus et l’absence d’intermédiaire entre lui et nous. (C) Nous pouvons nous nourrir de la Parole, adorer le Père et le Fils. Non seulement dans notre culte personnel, mais en vivant des relations profondes d’amour fraternel, d’unité, avec d’autres chrétiens.
Dans cette prière de Jésus, nous voyons l’intimité qu’il a avec le Père. Ses disciples ont pu en être témoins. Jésus a prié pour ses disciples, mais aussi pour nous. Pour que nous ayons la même unité que lui-même a avec le Père  ! La relation vivante des disciples avec le Père et le Fils à travers le St-Esprit donne de la crédibilité à leur message sur Jésus et amènera beaucoup de gens du monde à croire en Jésus. C’est aussi ce à quoi nous sommes appelés encore aujourd’hui  !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.