Prêtres pour le monde

Prêtres pour le monde

Exode 19

Imaginez que vous êtes en Egypte, esclave devant travailler sous un soleil torride tout en étant maltraité. Puis un jour, après que 9 plaies aient déjà frappé l’Egypte, le jugement de Dieu tombe sur l’Egypte et ses dieux. Il frappe toutes les familles d’Egypte, sauf celles de votre peuple, car le sang de l’agneau a permis que le jugement passe au-dessus de vous. Vous pouvez enfin sortir de cet enfer.

3 types de personnes

  1. Ceux qui une fois libérés restent en Egypte pour ne pas changer de condition.
  2. Ceux qui ne veulent plus de la condition d’esclave mais trouvent les plages de la mer Rouge super et y restent. Ce sont les chrétiens qui vivent le salut sans goûter à la présence et à la puissance du Seigneur au quotidien.
  3. Ceux qui, libérés, entrent en alliance avec Dieu pour recevoir et rayonner sa présence.

Les 3 étapes dans l’Exode

  1. Libération (ch 1-19)
  2. Alliance (ch 19-24)
  3. Présence (ch 25-40)

Mais, être ce bien personnel de Dieu, c’est entrer dans une dynamique, dans un appel dont les buts vont au-delà du peuple lui-même que l’on trouve déjà avec Abraham « en toi seront bénies toutes les familles de la terre ». La descente de Dieu parmi son peuple implique que sa mission est celle d’être des intermédiaires de cette présence pour le monde, c’est d’être des prêtres pour le monde…

Dieu transcendant/immanent.

Dans un roman, la présence de l’auteur se fait à chaque page puisqu’il sort de son imagination, c’est l’illustration de la transcendance de Dieu. Si l’auteur entre dans son roman, comme Dieu est entré dans l’histoire humaine par l’incarnation, c’est l’immanence. Dans le jardin d’Eden, Dieu est présent. A la chute il se retire, c’est l’exil de l’humanité. Au Sinaï, c’est le retour de cette présence. Cette présence nécessite un écran entre le Dieu saint et le monde pécheur, c’est le tabernacle et plus tard le temple. Israël reçoit la responsabilité d’être des médiateurs de cette présence pour le reste du monde. Cette présence se retire avec l’exil, Ezéchiel.

Incarnation

Cette présence revient sous l’écran de l’Incarnation, l’humanité de Christ est le tabernacle de Dieu, lieu de Sa présence. Après l’ascension de Jésus, l’écran devient l’Eglise qui est le Temple du Saint Esprit. Chaque membre reçoit le même appel : être prêtre pour le monde, 1P.

Lorsque Dieu renouvellera la Création sa présence peut revenir à nouveau sans écran comme en Eden.

Ainsi, dans l’ancienne alliance comme dans la nouvelle, notre appel, notre mission, c’est d’être médiateurs de la présence de Dieu pour le monde.

Etre prêtre

Dans l’AT, pour s’approcher de Dieu le prêtre doit être oint d’huile et aspergé de sang, Ex  29.21. Il peut ainsi représenter le peuple à Dieu et Dieu au peuple. Dans le NT, Jésus n’est pas qu’un intermédiaire, il est à la fois homme et Dieu. De même, nous peuple de Dieu, prêtres pour le monde, nous ne représentons pas seulement la présence de Dieu, mais nous la contenons. Nous formons ensemble le Temple du Saint Esprit. Et Dieu nous appelle à offrir notre vie en offrande, car notre grand prêtre, Jésus, n’est pas entré dans la présence de Dieu avec le sang d’animaux mais il a offert sa propre vie pour le monde.

Conclusion

Etre porteur de la présence de Dieu est un privilège. Nous pouvons être vecteurs de guérisons physiques, de guérisons intérieures, d’œuvres de salut que Dieu fait dans les vies. Notre vie peut rayonner de Sa présence en nous.

Questions

  • Comment décrire les 3 types de chrétiens sortis « d’Egypte » ? Où est-ce que je me situe ?
  • En quoi les notions de transcendance et d’immanence de Dieu influencent-elles ma vie ?
  • Quelle différence cela fait-il pour moi d’être médiateur entre Dieu et le monde ou porteur de Dieu ?
  • Que signifie concrètement pour moi, m’offrir en offrande ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.