3 mai 2020 – Culte préenregistré – Quand la communication se bloque

3 mai 2020 – Culte préenregistré – Quand la communication se bloque

Suite à l’actualité et aux dernières directives fédérales et cantonales en lien avec l’épidémie du coronavirus, nous vivons nos cultes «  autrement  » jusqu’à nouvel avis. Nous vous proposons de rester à la maison et de suivre ce culte préenregistré. Bon culte  !

Accueil & louange

Prédication

Quand la communication se bloque : chercher une solution ? s’enraciner sur le terrain solide ?
Jean-Claude Schwab

Questions pour enrichir notre réflexion

Je me remémore une situation de crise que j’ai vécue :
– où la communication était bloquée, ou bien
– où je me sentais impuissant et dépouillé (p. ex dans une crise relationnelle, ou dans l’accompagnement d’un ami, …).

  1. Quelles ont été mes différents états d’âme ? mes tentations ? mes envies ? mes ”solutions” habituelles ? Comment ai-je réagi, comment m’en suis-je sorti ?
  2. Dans quelle mesure l’attitude de Jésus, piégé et menacé par les scribes et pharisiens, m’inspire-t-elle ou m’aurait-elle inspiré dans cette situation ?

Pour aller plus loin : Lytta Basset, Moi je ne juge personne, Ed Albin Michel 98 et livre de poche 2003

Bon dimanche à vous toutes et tous qui avez pu suivre ce  culte en ligne !

Suite à l’écoute de la prédication, vos remarques ou questions sont les bienvenues.
Vous pouvez nous les faire parvenir à l’adresse : contact@eglisevillard.ch et nous ferons suivre !

4 commentaire

    Claire-Lyse Villard

    Merci, Jean-Claude, d’avoir mis en relief la souffrance de Jésus, si intense qu’elle était comparable à celle de Gethsémané (et c’était pour moi une révélation). Oui, devant le mur de la méchanceté, Jésus se tait: ce silence, chargé de la présence de Dieu, nous ouvre à l’intensité de son amour. Le Très-haut rejoint le très-bas. Il fait éclater toutes les barrières et il libère. Quelle joie!

    Jean Villard

    Jésus ne condamne pas. Quelle prétention ce serait, si nous condamnions les autres – ou nous-mêmes! Le commandement de Jésus ne brime pas, il ouvre un chemin et, implicitement, il promet son aide.

    Yvonne+Dind

    Commentaire un peu tardif, mais avec mes soeurs nous avons bcp. apprécié ce message.
    Merci Jean-Claude pour la profondeur de ce message, ta réflexion dépouillée sur l’esprit de jugement, la condamnation  » s’effacer pour laisser Dieu être Dieu ; c’est l’Esprit qui agit ! »
    Rester dans le silence pour laisser agir Dieu !…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.