29 mars 2020 – Culte préenregistré-Avant le Paradis

29 mars 2020 – Culte préenregistré-Avant le Paradis

Bonjour à vous chers Membres, Amis de l’Eglise Evangélique de Villard et à vous visiteurs de notre site internet,

Suite à l’actualité et aux dernières directives fédérales et cantonales en lien avec l’épidémie du coronavirus, nous avons décidé de vivre nos cultes « autrement » jusqu’à nouvel avis.

Nous vous proposons de rester à la maison et de suivre ce culte préenregistré.

Bon culte !

Instructions pour l’écoute des chants :

(pour accéder à chaque chant vidéo, cliquez sur le titre du chant (en rose) puis sur flèche Play (milieu écran) .

Sur Ordinateur : A la fin de chaque chant, afin de poursuivre l’ordre du Culte, veuillez tout en haut à gauche de la page cliquer sur <-  (reculer d’une page)

Sur Tablette ou Mobile : A la fin de chaque chant, afin de poursuivre l’ordre du Culte, veuillez tout en bas à droite de la page cliquer sur  (reculer d’une page)

Introduction :

Chants :

1er Chant : Je n’ai rien à craindre 

2ème Chant : C’est dans le calme et la tranquillité

Prière du matin : 

Seigneur,

Accorde-moi aujourd’hui cette grâce que rien ne puisse troubler ma paix en profondeur, mais que j’arrive à parler à chaque personne que je vais rencontrer pour l’aider à découvrir les richesses qui sont en elles.

Aide-moi surtout, Seigneur, à savoir regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis.

Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l’étincelle que Tu y as placée.

Accorde-moi encore, Seigneur, de faire un effort suffisant pour me réformer moi-même, que je n’aie pas le temps de critiquer les autres.

Donne-moi à toute heure de ce jour, d’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami, à chaque homme ton fils et mon frère. Et donne-moi aussi un cœur trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune, trop fort pour trembler, trop ouvert pour le refermer face à qui que ce soit.

Enfin, Seigneur, en ces temps tourmentés, ouvre nos yeux à l’invisible, nous qui croyons en Toi et qui croyons en l’homme que Tu as créé, nous qui espérons en Toi.

Amen

Lecture :  Psaume 23

3ème Chant : YAHWÉ

4ème Chant :TU ES BON – Embrase nos cœurs

Prédication : Avant le Paradis

de l’utilité du jugement dernier

Questions abordées dans la prédication :

  1. Quelle image a-t-on du Jugement dernier et d’où vient-elle ?
  2. On n’en parle quasiment plus !  S’est-on débarrassé du Jugement dernier ? Peut-on résolument le mettre de côté ?
  3. Le Jugement dernier est-il en train de se réaliser actuellement ?
  4. Un Dieu à la fois Juge et Amour : Est-ce conciliable ?
  5. Justifiés par la foi, sommes-nous encore concernés par le Jugement dernier ?

Suite à l’écoute de la prédication, vos remarques ou questions, sont les bienvenues. Vous pouvez nous les faire parvenir à l’adresse : contact@eglisevillard.ch    et nous ferons suivre !

Bon dimanche à vous toutes et tous qui avez pu suivre ce  Culte préenregistré !

Avec la participation de : Rachel, Diana, Alain

Si vous avez de la difficulté avec la technique pour suivre ce culte, vous pouvez joindre Alain au 079 206 65 12

2 commentaire

    Villard Jean et Claire-Lyse

    Merci à Diana d’avoir présenté ce sujet, si souvent évité, mais très important et qui fait partie de la bonne nouvelle. Merci de t’être exprimée clairement et d’avoir répété les affirmations importantes, ainsi que les précieux versets bibliques. J’ajouterai deux réflexions.
    1. L’amour de Dieu est un amour total, exigeant, qui demande de notre part un don total; cet amour juste nous met en garde contre des illusions, notamment celle de croire que nous aimons Dieu, alors que nous méprisons notre prochain ou sommes indifférents à lui.
    2. Le feu, non seulement révélera le mal que j’ai fait, mais le détruira: bonne nouvelle !

    Patrice Leroux

    Chère Diana,
    Cela fait bien longtemps que l’on se connaît. Je ne te connaissais pas ce talent de prédication. Celle que tu as fait dimanche était imprégnée de modestie, de douceur et de justesse. J’ai beaucoup apprécié que tu mettes la grâce en avant et en perspective !
    Je parlais il y a quelques années avec ma sœur Véronique du jugement dernier, de comment le Seigneur va faire ses calculs etc… Et elle me sort: « Tu verras, tu ne seras pas déçu ! »…
    Donc merci beaucoup

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.