Le Sel

Le Sel

Le Grain de Blé a pour mission de s’occuper d’enfants et d’en faire des disciples de Jésus. Nous organisons des camps et enseignons les églises à en mettre sur pied. Nous faisons aussi du matériel pour que les parents enseignent la vie chrétienne à leurs enfants et ne laissent pas cette responsabilité uniquement aux églises.

J’ai visité les mines de sel de Bex. Des nations se sont battues pour ce qu’elles nommaient l’or blanc. Jésus a dit : Si le sel perd sa saveur…, (Lc 14.34-35), pour nous dire : si notre vie perd sa fonction à quoi sert-elle ?

Processus d’extraction du sel. Il est difficile d’extraire la roche contenant le sel avec un marteau. La seule façon, c’est d’utiliser de l’eau. Pour nous, l’eau, c’est Jésus. Il faut nous laisser inonder par Jésus et par Sa parole pour que des torrents d’eau sortent de nous.

Temps de repos. Apparemment il ne se passe rien. C’est le temps d’évaporation de l’eau.

Parfois, il nous semble que rien ne se passe dans nos vies, on prie et rien n’arrive. Pendant 10 ans une femme a prié pour qu’un ministère se lève en Argentine. Pendant 10 ans, nous avons attendu, ma femme et moi, que se concrétise notre appel pour la mission et nous y sommes entrés maintenant. Le repos est nécessaire mais comme le disait Jésus : priez sans cesse.

Processus de séchage à 100°. Il est nécessaire pour que le sel se cristallise. C’est le temps de l’épreuve de la foi plus précieuse que l’or. Je vous ai montré des photos de mes deux filles, 8 ans et 2 ans. Nous en avions trois. Un matin je l’ai trouvée morte dans son lit. Nous nous sommes demandé si nous avions des péchés cachés, si nous étions hors de la volonté de Dieu. C’était l’épreuve de notre foi. Nous avons dû dépasser le temps des « pourquoi » pour arriver au temps de « et maintenant » ?  Nous avons vu notre famille et l’église unies, il ne faut pas perdre de vue l’œuvre de Dieu. Ce temps est délicat, c’est le moment où le sel peut se perdre. Nous sommes de l’or blanc en offrande à Dieu, (Lv 2.13).

Toutes sortes de sel. Il y a du gros sel, du sel fin, du sel pour différents usages mais tout est du sel.

Comme par exemple le jeune homme brillant avec sa guitare qui aime Jésus, et partage sa foi avec les élèves et ses professeurs. Cette autre jeune fille violoniste talentueuse qui fréquente la plus prestigieuse école de musique d’Amérique du sud et qui utilise son don pour servir Jésus et le louer. Cette fillette de 12 ans qui a donné sa vie à Jésus et qui, tous les jours, met sa main sur la tête de son père et prie pour qu’il accepte Jésus dans son cœur.

La parole salée, (Col 4.6), c’est la parole pleine de grâce. Si nous sommes du sel, qui va nous manger demain ? Les gens ont besoin de connaître Dieu. Le sel, c’est le processus du travail de Dieu dans nos vies et des temps de Dieu dans nos vies.

Questions

  • Quelles sont mes expériences liées au processus d’extraction du sel et de raffinage du sel ?
  • A quoi sert ou pourrait servir le sel que je suis ?
  • Que veut dire pour moi « être mangé par les autres » ?

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.