Alliés avec Dieu, du Mont Sinaï au Mont Sion (la Chambre Haute)

Alliés avec Dieu, du Mont Sinaï au Mont Sion (la Chambre Haute)

Exode 24

La cérémonie de la conclusion de l’Alliance du Sinaï

Ex 24.1-11

Le sens général de « alliance » est le même qu’en français : un accord entre deux parties. En général, elle implique un côté « fort » (le chef, le roi, etc.) et un côté faible (l’autre partie). Avec un A majuscule, il s’agit de l’Alliance entre Dieu et les hommes. Il ne s’agit plus d’un rapport symétrique qui est inconciliable avec l’image biblique de Dieu. Les alliances dans l’AT : avec Noé (Gn 9.8-17) ; avec Abraham (Gn 15.17-21) ; au Sinaï ; avec David (2S 25.9), (Ps 59). Ces alliances (promesses) ne se remplacent pas l’une l’autre, elles s’amplifient et se complètent.

L’Alliance du Sinaï

But : Dieu délivre Israël du joug de l’Egypte pour en faire son trésor particulier (Ex 19).

Objectif  : faire d’Israël un peuple de prêtres, des intermédiaires entre Dieu et l’humanité (Ex 19.5-6) ; (1P 2.9-10).

Les 4 éléments de la conclusion de l’Alliance

  1. « La charte » (Ex 20), les 10 Paroles

  2. « L’acceptation de la charte » : (Ex 20.3-7).

  3. Le rituel du sang

Il indique ce que pourrait être la sanction en cas de transgression du pacte d’Alliance ; il est le signe du rachat : c’est par le sang d’un agneau que les Israélites ont été protégés du jugement en Egypte ; Les jeunes rescapés de la 10ème plaie sont impliqués dans ces sacrifices (Ex 24.5). L’épître aux Hébreux nous explique les raisons de ces sacrifices, (Hé 9.22) ; les liens du sang sont très forts et ils lient les rachetés de Dieu entre eux ; dans l’AT le goël est celui qui prend en main notre cause, livre de Ruth ; il est le rédempteur, celui qui rachète (Jb 19.25). La conclusion de l’alliance se fait dans la présence de Dieu. Ils le virent (Ex 24.9-10), et restèrent en vie.

  1. Le repas en commun

C’était une coutume de terminer la conclusion d’un pacte par un repas en commun… en présence de Dieu.

Conclusion AT

Dans cette alliance, il y a deux manques par rapport à nous : Ces textes se rapportent à Israël et pas à nous, donc nous n’y avons aucune part (Ep 2.11-12). Si Dieu ne change pas, Israël change. C’est toute l’histoire de l’AT : une alliance rompue qui a entraîné des torrents de souffrance et de larmes, l’exil, la disparition d’une bonne partie du peuple, etc.

Quelques mots sur la « Nouvelle Alliance ». Face à la fidélité de Dieu et à l’infidélité des hommes, une nouvelle alliance est annoncée (Jr 31.31-32), (Es 52), (Ez 16). Dans la traduction des LXX, en grec de l’AT, 263 fois « alliance » a le sens « d’une volonté qui s’impose à l’autre, sans son accord », mot repris par le NT. D’où la notion de « Testament » = le testateur dispose librement de ses biens en faveur des héritiers. Cette notion d’alliance est très présente dans le NT, (Lc 22.20) ; (1Co 11.25), (2Co 3,6), (Hé 8, Hé 9). C’est Dieu qui de nouveau prend les choses en main. L’Alliance ne se fait pas avec un peuple déterminé mais avec des personnes individuelles qui entrent par la foi dans une relation nouvelle avec Dieu.

Conclusion

Nous sommes libérés pour recevoir la présence de Dieu. Dieu, le Créateur, le Tout-Autre a tout mis en œuvre pour avoir, en quelque sorte, un répondant à Lui-même, quelqu’un avec lequel il puisse entrer en relation. L’Alliance que Dieu a proposée, dès le début, relève de l’amour de Dieu pour les hommes. La Hesed – l’amour en étant le moteur, (Dt 7.8) ; (Jn 3.16).

Nous sommes libérés pour rayonner la présence de Dieu. Les liens du sang nous lient de façon irrémédiable avec Dieu avec nos frères et sœurs en Christ. Ce privilège est pour tout homme : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Soyons, dans nos vies, ce que nous sommes déjà en Christ.

Questions :

  • Pour quelle raison faut-il une effusion de sang pour être pardonné ?
  • Qu’est-ce qui confère au sacrifice sanguin la qualité d’acte d’expiation et/ou de rachat ?
  • Les alliances successives sont un peu comme des poupées russes. Qu’est-ce que chaque alliance apporte de nouveau par rapport à ce qui était ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.