Notre union au Christ vainqueur (Colossiens 1, 21-23 et 2, 12-15) (TOB)

Notre union au Christ vainqueur (Colossiens 1, 21-23 et 2, 12-15) (TOB)

Résumé de l’atelier biblique du 6 juin 2019

Animatrice : Stéphanie Clarke

Introduction

Le début de l’épître montrait que l’œuvre du Christ s’étend à tout l’univers. Maintenant nous verrons qu’elle nous touche aussi personnellement. Le texte est plein d’expressions qui ne sont pas courantes aujourd’hui et qui ne frappent pas immédiatement notre imaginaire. C’était très différent du temps de Paul. Notamment, le « triomphe » (2, 15) n’est pas une victoire, mais une fête en l’honneur d’un général vainqueur : un cortège parcourait le centre de Rome, le général paradait sur son char, accompagné de tous les notables de la cité et précédé des prisonniers ennemis vaincus.

Nous ne lisons pas 1,24 – 2, 11 : c’est une parenthèse, parlant notamment du combat de Paul pour l’Eglise et mettant en garde contre de fausses doctrines. 2, 12 suit naturellement 1, 23.

Commentaire

1,21 Paul utilise des termes très forts pour opposer :  « autrefois » – « maintenant »

  • étrangers et ennemis : termes forts, de la même racine que « expulser »
  • pensée = dianoïa en grec ; dans la LXX, ce terme traduit l’hébreu levav = cœur

1,22 Paul insiste sur l’œuvre de Jésus-Christ comme moyen de salut (dia = par, instrumental).

« le corps de sa chair » (litt.) : pour désigner le corps physique (corps périssable) de Jésus, le corps qui a été cloué sur la croix, et non pas son corps identifié à l’Eglise.

« faire paraître » = paristèmi  : ce verbe s’emploie pour  parler de la comparution devant un tribunal ou aussi de la présentation de la victime sacrificielle (Rom 12.1).

1,23 « ministre » : par ce terme, Paul se désigne comme serviteur (diakonos).

2,12 « ensevelis…ressuscités » : théologie paulienne du baptême : le disciple est uni à son Maître, dans la mort, l’ensevelissement et la résurrection.

« …la force de Dieu » : vous avez foi en sa puissance (energeïa) qui a ressuscité le Christ.

2,13 : de la mort à la vie à travers le pardon : …« morts dans » vos fautes ou « par vos fautes »,

paraptômata, littéralement les déviations entraînant les hommes hors du chemin de la volonté divine. Il s’agit de mort au sens spirituel.

2,14-15 l’œuvre accomplie sur le Calvaire (peut-être un cantique que Paul cite) : 6 verbes célèbrent cette œuvre ; repérez-les.

2,14 : un acte d’accusation cloué sur la croix : cheïrographon = document écrit à la main, ici reconnaissance de dette, que nous avons souscrite en nous soumettant aux ordonnances.

2,15 : le triomphe du Christ crucifié : par son sacrifice, il n’enlève pas seulement la culpabilité, il délivre aussi les hommes de l’emprise du mal. Les citoyens romains condamnés à mort étaient décapités, la crucifixion était réservée aux esclaves. Mais pour la foi, la crucifixion de Jésus (qui

était publique, contrairement à sa résurrection) est son cortège triomphal !

 Questions

  1. Qu’est-ce que la croix opère ?
  2. Comment vous êtes-vous approprié cela ?

Qu’est-ce que représente l’espérance pour vous ? L’évangile nous ouvre un avenir : quel avenir ? Comment comprenez-vous la mort, ainsi que le cortège triomphal dans ce contexte ?

Dialogue et conclusion

  1. Grâce : quelque chose d’impensable
- baptême : « ensevelis », on était déjà « mort » avant. Le baptême nous ramène à la vie, nouvelle naissance avec Lui. Ne sommes-nous alors plus périssables ?
- Le baptême se fait aussi devant les puissances : cortège triomphal à nouveau !
- Sans la croix, pas de pardon
- Mort à notre être charnel, nos péchés sont crucifiés avec Jésus
- Plus d’accusation.

B Appropriation : prise de conscience de ce que représente le sacrifice de Jésus. Certains ont dû combattre pour l’accepter. Non pas seulement dans la pensée, mais dans le cœur (le centre de la personne).  / Jésus-Christ, par son sacrifice, n’enlève pas seulement notre culpabilité, il délivre aussi les hommes de l’emprise du mal.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.