Le Saint-Esprit : qui est-il, que fait-il ?

Le Saint-Esprit : qui est-il, que fait-il ?

ateliers bibliques sep-déc 2021

Le Saint-Esprit : qui est-il, que fait-il ?

Introduction générale : les bienfaits du Saint-Esprit (résumé de la prédication de Stéphanie Clarke, 8 août 2021)

 Dans l’Epître aux Romains, Paul présente les privilèges d’être chrétien : par Christ nous sommes en paix avec Dieu (chap.5) – en tant que croyants nous sommes unis au Christ (chap.6) – nous ne sommes plus sous la loi, mais sous la grâce (chap.7). Tout cela est merveilleux ; néanmoins il y a des exigences : notre vie doit être digne de ce nouveau statut. Comment y parvenir ? Par ce qui est essentiel dans cette vie nouvelle : la vie dans l’Esprit (chap.8). L’Esprit accomplit 4 œuvres importantes.

A. L’Esprit soumet notre nature humaine (« chair ») : 8. 5-13

Avoir l’Esprit, c’est appartenir au Christ. Et si Christ est en nous, nous avons part à la vie, bien que le corps dans lequel nous vivons doive subir la mort. A la résurrection, Christ rendra aussi la vie à notre corps mortel par son Esprit.

L’Esprit nous aide à vaincre la nature humaine et vivre conformément à ce que Dieu veut. Nos préoccupations et nos désirs nous poussent à des actions. Nos intérêts nous captivent. Ils commandent notre emploi du temps, notre argent et nos forces. Si nos préoccupations découlent de la nature humaine, elles nous font agir selon cette nature, ce qui mène la mort. Si nous sommes animés par l’Esprit, Christ vit en nous. Si nous vivons dans l’Esprit, nous avons l’obligation de marcher selon l’Esprit

B. L’Esprit atteste que nous sommes fils – enfants de Dieu  : 8. 14-17

L’Esprit nous fait entrer dans une relation nouvelle par laquelle nous nous approchons de Dieu comme de notre Père.

C. L’Esprit est le garant de notre héritage, de notre rédemption : 8. 18-25

Paul parle ici de notre souffrance, de notre condition humaine. Ensuite il parle de la création, de la nature. Elle aussi est en souffrance, dans une situation d’esclavage. Mais, comme les croyants, elle sera délivrée et connaîtra la rédemption. Paul affirme la perspective cosmique de la rédemption : non seulement les croyants, mais la création tout entière est en attente de la rédemption et de la gloire à venir. l’Esprit nous donne en avant-goût de la vie avec Christ qui nous attend après la résurrection.

D. L’Esprit vient au secours de notre faiblesse dans la prière  : 8. 26-27

Nous avons accès auprès du Père non seulement par Jésus, mais aussi par l’Esprit. Le Saint-Esprit lui-même intercède à notre place.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.