Au lieu de préoccupations égoïstes, une œuvre commune glorieuse (Aggée 1,1-2,9)

Au lieu de préoccupations égoïstes, une œuvre commune glorieuse (Aggée 1,1-2,9)

RÉSUMÉ  Atelier biblique

3 octobre 2019

Animateur  : Thierry Kaufmann

Introduction

Date  : 520 av. J.-C., en août, 67 ans après la destruction du Temple de Jérusalem. Une partie des déportés sont revenus en Judée et ont commencé à reconstruire le Temple  ; mais suite à certaines difficultés et à des menaces, ils se sont découragés et ont cessé les travaux.
Plan du texte  : 1ère prophétie (1.1-11)  –   Récit en prose  : réactions au message (1.12-15)
–  2ème prophétie (2.1-9)

Commentaires

1, 1  : Zorobabel (dont le nom signifie qu’il est né dans la dispersion à Babylone) était de la lignée de David. Aggée s’adresse au chef politique, Zorobabel, et au chef religieux, Josué.

1, 8  : non pas une montagne particulière, mais une montagne où ils pourront trouver le bois nécessaire.

1, 9  : «  Vous attendiez beaucoup  » montre que le peuple ne se rendait pas compte de sa culpabilité face au Seigneur et s’attendait à obtenir le fruit de son travail, qu’il croyait mériter.
«  … alors que chacun de vous s’affaire auprès de sa propre maison.  »  : il faut prendre en compte qu’ils vivaient une situation difficile et peinaient à survivre. Il y avait de réels besoins.

1, 11  : les mots sécheresse et ruines (v.9) sont deux mots similaires en hébreu (châreb et chôreb).

C’est sûrement un rapprochement voulu par l’auteur  : «  L’état de ruine du sanctuaire attire la ruine sur vous et vos biens.  » Car le temple rétabli était le gage de l’habitation de Dieu et donc la bénédiction de Dieu au milieu de son peuple.

1, 13  : «  Je suis avec vous  »  : Dieu accepte la repentance de son peuple et lui assure son secours.

2, 1  : mi-octobre, date qui correspond au septième jour de la fête des Tabernacles.

2, 3  : Aggée s’adresse ici à ceux qui ont encore connu le temple avant la destruction plus de soixante-sept ans plus tôt. Ils étaient fiers du temple de Salomon.

2, 7  : «  J’ébranlerai toutes les nation  »  : l’empire perse, qui vient de renverser celui de Babylone, sera à son tour renversé. Cela peut même faire référence à la destruction totale de la puissance terrestre elle-même, qui fera enfin place au règne de Dieu.
«  …j’emplirai de splendeur cette Maison  »  : cet édifice que les Juifs commencent à élever, qui n’est rien à leurs yeux face à la splendeur (extérieure) du temple détruit, sera le foyer de l’œuvre divine  : ce sera encore plus glorieux que le temple précédent. Mais ce ne sera pas accompli avec le temple d’Hérode  : certes vaste et admiré, il sera détruit assez rapidement. C’est avec la venue du Messie que tout cela sera accompli.

2,8  : «  L’argent est à moi, à moi l’or  »  : bien que le peuple soit dans une situation difficile à ce moment, Dieu saura lui procurer les moyens de mener à bien la reconstruction du temple.

2, 9  : «  J’établirai la paix  »  : c’est la réconciliation entre les hommes et Dieu, ainsi que la paix entre tous les hommes sur toute la terre. Ce sera le fruit de l’envoi du Messie.

Questions

  1. Que (ré)apprenons-nous sur Dieu dans ce passage ?
  2. Comment répartissons-nous nos efforts entre nos préoccupations personnelles, notre famille et la « reconstruction de l’Eglise  » ? Et lorsque nous vivons des situations difficiles ?
  3. Quel zèle (« réveiller notre esprit ») avons-nous besoin que le Seigneur mette en nous en ce moment ?

Dialogue et conclusion

Dieu réalise son dessein, envers et contre tout. Il aide son peuple, en envoyant son Esprit, dès que celui-ci écoute sa Parole et le craint. – Reconnaissance pour les conseillers pastoraux, qui donnent de leur temps pour construire l’Eglise. – La crise dans notre communauté a alerté l’une d’entre nous sur sa passivité dans sa vie spirituelle, ce qui l’a amenée à écouter l’appel et à y répondre.
– Notre espérance a une dimension énorme  : gloire de Dieu dans l’univers, vie nouvelle, paix dans le monde entier. Ce que nous faisons est tout petit, mais dans une perspective glorieuse  !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.