Le Royaume en germe et en plénitude (Apocalypse 20, 1-15 –NBS)

Le Royaume en germe et en plénitude (Apocalypse 20, 1-15 –NBS)

Résumé de l’atelier biblique du 17 nov 2015

Animateur : Claude Baecher

Introduction

Ce qui se passer durant ces 1000 ans :

  • v. 3 et 8 : Satan lié, empêché d’égarer les nations pour attaquer ensemble le peuple de Dieu ;
  • v. 4 et 6 : dans le ciel, les âmes des rachetés (martyrs et fidèles refusant toute compromission avec les pouvoirs impies) associées au règne du Christ et le servant comme prêtres.

1000 ans : durée à prendre littéralement ou chiffre symbolique, comme tous les chiffres dans l’Apocalypse ? On peut y voir le symbole de l’immensité du pouvoir du Christ (opposé à la durée brève des tribulations, etc.).

Pourquoi Satan doit-il être délié ? Sa libération « pour un peu de temps » fait penser aux jours de la passion et de la crucifixion de Jésus : déchaînement bref du mal, mais écrasement de l’Ennemi par le Christ crucifié et ressuscité. L’Eglise est appelée à vivre une destinée analogue à celle de son Maître : voir Ja 1, 2-4 et 4,14 ; 1 Pi 1, 6-7 ; Lc 4, 2.

La « première résurrection », c’est la nouvelle naissance. Après leur trépas, les disciples fidèles vivent et participent au règne, déjà actuel, de Jésus dans le ciel. Voir Mt 22, 44 ; 1 Co 15, 25 ; Ap 3, 21 ; Ep 2, 6-7.

Satan a déjà été « lié » par le Christ : Co 2,15, Mt 12,29, Jn 12,31.

Il y a eu différents systèmes d’interprétation, présentés sur une page distribuée aux intéressés ; le système « dispensationaliste » est le plus récent.

Questions pour les groupes

  1. Par son emprisonnement (symbolique), qu’est-ce que le diable est empêché de faire (et qu’il fera plus tard dans un temps court) ? A-t-il encore une influence possible sur la vie des chrétiens ?
  2. Le « règne de 1000 ans » comporte-t-il aussi un message pour les destinataires premiers et pour moi aujourd’hui ? Relevez deux des plus belles promesses de ce passage et imaginez leur impact sur nos vies.
  3. Le millénium dont il est question est-il un événement présent ou futur ? qu’est-ce qui, dans le texte, vous permet de le dire ?

Conclusion

Chacun a des lunettes quand il lit ces textes. Tout dépend de l’importance qu’on donne, soit à la victoire de Jésus-Christ sur le mal, soit à l’idée que Jésus va revenir avant le millénium. Et aussi : quelle est la part d’hyperbole poétique au v.3 ? Mais tous sont d’accord pour dire : un jour, le Mal aura disparu.

Satan est lié : il ne peut pas empêcher que la grâce salvatrice soit offerte à tous, dans le monde entier. Mais il peut avoir encore de l’influence, même sur des chrétiens ; cependant, notre proximité avec Christ nous permet de lui résister.

Concernant les « 1000 ans », on remarque que la temporalité de Dieu est autre que la nôtre. Et que les verbes sont au passé et au futur : « ils régnèrent » (4) – « ils régneront » (6).

Merveilleuses promesses : force de résurrection dans nos vies ; disparition de toute terreur de la mort et de l’au-delà ; la seconde mort ne peut rien sur nous ; la victoire dans la bataille décisive (9) est remportée sans aucune force humaine.

L’adoption d’un schéma a des conséquences sur le comportement. P. ex., en Alsace en 1933, l’idée que l’Eglise serait enlevée de ce monde avant le millénium et que cet enlèvement était imminent, a incité des chrétiens à ne pas résister à l’idéologie des nazis. Un autre schéma, plus valable à nos yeux, aurait poussé au « témoignage de Jésus » (4) et au combat spirituel.

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.