Culte du 20 octobre 2013

Culte du 20 octobre 2013

Dans l’univers du travail

(Nombres 13.1-3 ; 25-33)

Orateur  : Aurélien

Ecouter la prédication

Télécharger le résumé (pdf) Fiche n° 170

Résumé

Témoignage de l’orateur. J’ai fait un apprentissage dans une entreprise, puis l’école d’ingénieur, le bachelor, puis un master en microtechnique. Durant ces 3 dernières années j’ai développé un robot médical que je teste actuellement au CHUV. J’ai reçu un prix pour ce robot qui me finance pendant 2 ans pour créer une entreprise. Je suis devant un énorme défi et me pose beaucoup de questions sur mes responsabilités, mon temps disponible comme mari, père, etc. Tout ceci se présente à moi comme des murailles, des géants. Je me sens seul et bien incapable. Je désire une entreprise qui se base sur les valeurs de Dieu. Je crois que Dieu peut nous donner d’être visionnaires, compétents, etc., lorsqu’on lui soumet nos projets.

Je prends Nb 13 comme modèle pour les activités quotidiennes.
1) Contexte. L’histoire se situe après la sortie d’Egypte. Le peuple se trouve à la porte de la terre promise et Moïse y envoie des espions. A leur retour, certains sont optimistes, d’autres pessimistes. Ils illustrent notre regard sur les changements à venir, sur nos collègues, notre charge de travail, etc. Nous pouvons les voir comme des murailles, des géants.
2) Comment faire face à ces géants. Caleb et Josué ont confiance en Dieu, Nb 14.5-9, 24.
Dieu les approuve. Ils ne nient pas l’existence des géants. Ils se sont armés de courage qui n’est ni l’optimisme, ni l’audace, ni la force de leur armée, mais leur connaissance de Dieu et de Sa volonté pour Israël. Face à nos géants nous avons à adopter une attitude de foi, He 11.1. Puiser dans la parole Dieu des promesses qui produisent de l’espérance et nous permettent d’avancer avec foi. Ils avaient vécu la sortie d’Egypte, la colonne de feu qui les guidait ; ils connaissaient la promesse de la terre promise, etc. Connaît-on les promesses de Dieu pour notre travail ? Dieu a un projet pour nous, pour notre activité, Ep 2.10. Notre mandat dans la Genèse c’est : « garder et cultiver le jardin (faire fructifier) ». C’est ce que Dieu veut pour toute activité. Le défi reste, mais Dieu nous équipe pour nos tâches quotidiennes. Dans le tabernacle, Ex 35.30-35, Dieu équipe des personnes pour des tâches pratiques et pour enseigner. Il ne va pas passer des examens à notre place, mais va nous aider. Dieu développe aussi, en nous, le fruit de l’Esprit lorsqu’on marche avec Lui , Ga 5.22.
3) Les limites de la comparaison. Nous ne sommes pas des espions. Nous sommes appelés à briller et non à être invisibles. Nous sommes appelés à bénir nos collègues même s’ils représentent une menace pour nous et à être des artisans de paix, Mt 5.9. Dieu ne nous appelle pas à conquérir mais à servir comme Jésus qui est venu non pour être servi mais pour servir. Nous pouvons considérer le travail comme un service.
Conclusion. Dieu a un projet pour chacun ; Il veut nous équiper pour accomplir nos tâches ; nous ne sommes pas seuls ; le travail doit être accompli comme un service pour Dieu. Le mot métier vient du latin « misterium » qui signifie besoin, puis service, et enfin ministère et métier. Si on vous demande quel est votre ministère, ne cherchez plus, ce sont vos activités professionnelles ou autres. Vivez-les donc avec Dieu !

Questions :

  • Quels peuvent être mes géants et mes murailles ?
  • Quelles sont les expériences professionnelles dans lesquelles j’ai pu expérimenter des compétences données par Dieu ?
  • Comment Dieu peut-il m’équiper ?
  • Comment puis-je servir Dieu dans mes activités ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.